Les survivants de l'Aurore

Forum de la méta-guilde, dont le principal objectif est de coordonner les propositions de jeu en groupe, papier ou en ligne, ainsi que le calendrier des activités.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Daïguren

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 27
Localisation : Namur/Brest

MessageSujet: Présentation de Daïguren   Ven 9 Nov - 23:25

Prénom / Nom: Daïguren Hyoradym

Âge: 20 ans

Métiers: Armurier

Aptitudes: un talent inné pour le combat, la stratégie, le tir à l'arc (même s'il préfère largement le corps-à-corps, trouvant cela plus excitant), la natation

Apparence: Pourvu d'un corps élancé mais musclé, prouvant son habilité à l'épée; de longs cheveux blancs attachés derrière la tête; présence d'une cicatrice sur la joue droite; toujours armé de ses 2 épées et souvent d'un arc dans son dos

Psychologie: assez renfermé sur lui-même et ne comptant quasiment que sur ses capacités, Daïguren est cependant un grand stratège, don qu'il utilise au mieux dans les batailles. Dans un combat, il laisse souvent son ennemi démontrer sa valeur avant de le terrasser d'une façon impitoyable dés qu'il juge en avoir vu assez, cette façon de combattre lui permet de ressentir le danger imminent d'un combat. Il est d'un tempérament imperturbable lors des réunions, méprisant les personnes qui lui semble indignes, mais laissant rarement transparaitre ses émotions. Cependant, attention à ne pas dépasser les limites de sa patience, sinon apprêtez-vous à affronter une furie de la force d'une éruption volcanique

Résumé du BG: Fils du chef Rohir en charge de l'avant-poste situé à la frontière du Rohan et de la Forêt de Fangorn, Daïguren fut élevé dans le but de devenir un guerrier du Rohan. Il e révela être un bretteur hors-pair dés son plus jeune âge: il maitrisait déjà les "8 mouvements de base de l'épée" à l'âge de 8 ans et il était pourvu d'une agilité stupéfiante. Il commenca alors à maitriser l'art des armes jumelles qu'il porta à un niveau au-dela de l'habituel. A l'âge de 15 ans, son père le nomma à la tête d'une trouve de cavaliers chargés de reconnaissance territoriale. Un jour, alors qu'il rentrait de sa 1ère patrouille, il tomba sur une bande d'araignées traqueuses et c'est ainsi tua son 1er adversaire (et le tiers des araignées, en passant) et il préleva ainsi son 1er trophée: une chélicère géante. Lorsqu'il rentra au cap avec ses blessés, il fit part de ses inquiètudes à son père: les araignées ne sortaient jamais de la Forêt, même pour chasser, quelque chose devait donc empiéter sur leur territoire. Cependant, par peur des mystères entourant la Forêt, son père lui interdit d'aller vérifier ses inquiètudes mais Daïguren prit quand même le risque de désobéir à son père. Il patrouilla durant plusieurs jours parmi les arbres mais il ne trouva rien de probant. Un jour, en rentrant de nouveau bredouille, il entendit des bruits de bataille, des hurlements de douleur et d'agonie: le fort était attaqué. Il courut porter secours aux survivants mais il s'arrêta momentanément en voyant ce qui attaquait le fort: une armée de Trolls des forêts défoncant les murs à coup de rocs et massacraient les Hommes en les chargeant et les empalant sur leurs branches. Voyant les hommes de son père se défendre avec vaillance malgré le fait qu'ils n'étaient pas de taille face aux créatures corrompues, Daïguren dégaina ses 2 armes et seprécipita sur le Troll le plus proche. Il vola d'un ennemi à l'autre et décima tout sur son passage dans une danse macabre de ses lames afin de rejoindre son père. Ce dernier parût soulagé de voir son fils sain et sauf et l'envoya rejoindre l'autre flanc du fort. Daïguren courut rejoindre son poste et l'arrivée du meilleur bretteur raviva l'ardeur de ses compagnons. Ils combattirent les Trolls jusqu'à ce qu'ils soient pris à revers par des créatures venant du côté que son père défendait. Lorsqu'il leva la tête pour regarder l'arrivée des hommes de son père suivits par les Trolls, il vit seulement les créatures malveillantes: le Troll de tête avait orné sa branche céphalique avec la tête du père de Daïguren. Hébété, Daïguren regarda le sang d'écouler de la tête décapitée. Dans un hurlement de rage, il se jeta sur la créature et un voile rouge s'abattit brutalement sur ses yeux. Lorsqu'il se réveilla, Daïguren était au milieu d'une multitude de cadavres de Trolls, Hommes et chevaux. Ses doigts se ressèrèrent sur le pommeau de ses épées noircies de sang oxydé. Les cadavres autour de lui étaient découpés horriblement mais il remarqua immédiatement que lces blessures n'étaient en aucun cas dues aux coups d'un Troll.... Il comprit alors qu'il s'était laissé envahir par la rage et qu'il avait tué Trolls et Hommes, sans distinction: il était la cause de ce massacre. Il trembla en voyant les visages mutilés et figés dans l'agonie des compagnons avec qui il avait partagé sa nourriture, sa bière, sa vie. Honteux, il quitta le Rohan et entama une carrière de mercenaire afin de gagner sa vie et récolter des informations sur les forces qui avaient réuni les Trolls (des créatures qui n'avaient aucune idée de la communauté). Ce don de collecte lui attira l'attention des Rôdeurs qui utilisent régulièrement ses services pour espionner les mouvements de l'Ennemi. Il se fit une réputation de guerrier prodige et intrépide qui pouvait subitement abandonner toute défense pour se concentrer exclusivement sur l'offensive et la soif de sang et de vengeance. De part sa profession, Daïguren fût contraint de parcourir énormément dans la Terre de Milieu et de participer à de nombreuses batailles. Ce fût lors de l'une de ses escortes la Lande du Roi qu'il rencontra Naetdhyl qui voyageait seule dans ces contrées hostiles. Il lui proposa alors de se joindre à lui et de rentrer à Bree avec lui. Il se lia d'amitié avec elle et garde souvent contact avec elle lors de ses missions. Depuis certains temps, elle tente même de le convaincre de la rejoindre dans la confrérie où elle est; demande qu'il finit par accepter pour reprendre contact avec ses origines rohirriques et tenté de renouer avec son passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Utile à la communauté
Utile à la communauté
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 30
Localisation : Somzée et Ixelles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Sam 10 Nov - 14:41

J'ai quelques remarques à faire:

- pour être un guerrier aguerri comme tu le décris, j'estime que 20 ans c'est trop jeune. 30 ou 35 à la rigueur.

- Ne tombe pas non plus dans le super rohir (tu ne le fais pas encore, mais je préviens Wink ) Grand stratège... explique pourquoi . "et de le terrasser d'une façon impitoyable dés qu'il juge en avoir vu assez": pour un gamin de 20 ans... je trouve qu'il fait super Rohir (enfin, c'est mon avis), mais pour un gars plus vieux, ça pourrait le faire.

- Naet n'est jamais passée par la Lande du Roi (sauf IRP... je vois pas ce qu'elle serai aller foutre là bas rp parlant.).
Elle est passée par : Fondcombe, Trouée des Trolls, les terres solitaires, Ered Luin, Bree. Récemment l'Eregion pour aller au grand Fleuve afin de rejoindre Stangarde. Elle a aussi fait le pays de Dun (pour le gué de l'Isen). Dans peu de temps, elle ira au Riddermark. Les monts brumeux à la demande des elfes de Fondcombe quand l'eored est arrivé chez eux.

- Je suis pas sur que Silf sera ravi d'avoir un super fou furieux dans son Eored (Du moins, c'est ce que je pense)... quelqu'un qui tue tout le monde sous la rage peut être ultra dangereux pour l'eored.

-Explique pourquoi tu souhaites rejoindre l'eored Wink Que je me souvienne, Naet lui a jamais demandé de rejoindre l'eored (elle ne l'a plus vu rp parlant depuis au moins 1 an. Et encore, ils se sont vu en coup de vent)

- j'ai vu quelques coquilles Wink rien de grave, tous le monde en fait. Mais si on peut les éviter, autant le faire.

(ouai, je suis casse couille, tu peux le dire. Mais autant te corriger de suite sur ce qui va pas.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 26
Localisation : Neufvilles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Sam 10 Nov - 15:22

Alors, je vais te dire ce que je trouve bon et mauvais mais, pour tout, que ca sois le style de présentation ou bien les soucis par rapport à l'histoire, ... Si ceci a pour but d'être posté sur le forum de l'Eored, essaye de vérifier par apport à mes tites remarques et à celles de Jess aussi en passant Very Happy

-Des paragraphes dans ton BG s'il-te-plaît Crying or Very sad

-Attention l'orthographe, grammaire, je sais que certain ont du mal mais => ..."c'est ainsi tua son 1er adversaire..." Tu en as pas mal du style.

-"...la rejoindre dans la confrérie où elle est..." Nous ne sommes pas une confrérie ! IG oui, mais Rp du tout ! Nous sommes une Eored.

-Attention aussi au fait que ton personnage ait un talent certain pour les armes, arc, ... Dans l'Eored, ton personnage passe d'un talent inné à recrue, en quelque sorte, il tombe sur un groupe avec une grande expérience, à vingt ans, il ne battra pas des gars avec une expérience de cinq ans dans une Eored. Enfin, si par exemple il arrive et dit "J'ai un talent inné pour les armes" Et bien là, il se fera défoncé par un gars juste pour lui montré qu'ici, ton talent, il n'est pas si grand que ça. (J'imagine, je ne dis pas que ca sera comme ça)

-"...15 ans, son père le nomma à la tête d'une trouve de cavaliers chargés de reconnaissance territoriale..." Trop jeune, beaucoup trop jeune.
Alors, pour ce qui est de soif de sang, des trucs du genre, nous, en rp, nous n'allons pas voir que ton personnage est comme ça, mais si il devient fou comme sur ton BG il va être directement viré de l'Eored, donc, à toi de voir.

Tu te lance sur un chemin dangereux, j'espère que tu es très très bien calé question Rohan parce qu'avec un personnage pareil, ça va fuser en question, car c'est bien d'être fils de lui, de venir de là, mais plus ton personnage à de l'importance, plus on va te poser de question pour te tester.

Enfin, courage hein, on ne tient pas à te faire baisser les bras avec nos remarques mais à rendre ton personnage des plus crédibles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 27
Localisation : Namur/Brest

MessageSujet: re: présentation de Daïguren   Sam 10 Nov - 16:07

Pour Jess:

- qd tu es ds un avant-poste (à la Forêt de Fangorn, en plus), que tu y es né et que tu y vis depuis toujours, tu as été formé aux armes depuis longtemps (ne fusse que pour survivre) donc tu vas pas rester une moule en ayant été entrainé tous les jours. Et puis, il peut naitre des génies, non?

- bon ok, on s'est vu à la Trouée des Trolls ca te va?

- il est devenu fou de rage parce qu'il a vu son père se faire tuer. C'est pour ça qu'il est resté en solitaire durant 4 ans, ne s'attachant à personne, justement pour ne pas retomber dans sa frénésie (donc ds l'Eored y aura peu de chances qu'il s'attache énormément à certains)

- ben justement, si Naet ne lui a jamais demandé de la rejoindre (même en RP caché) ben.............j'ai aucune raison de rentrer dans l'Eored (de part son caractère renfermé)

- connaissant la science des armes, et de part son caractère calme, Daïguren sait observer un champ de bataille et repérer les zones stratégiques. Et puis, vu que son père était à la tête d'un avant-poste, c'est logique qu'il ai appris le commandement à son fils

- il est pas obligé de se rencontrer en RP pour garder contact........y a les oiseaux messagers aussi



Pour Totor:

- je mettrais des paragraphes aux endroits stratégiques

- mes fautes d'orthographes, y en a pas, mais la grammaire c'est faute d'inattention (j'ai fait ça à 22h après une put*** de journée de mer**, en étant sur les crocs en plus)

- okay, vous n'êtes pas nue conf mais un Eored, je changerais

- je n'ai jamais dit que Daïguren allait s'imposer dans l'Eored, il ne compte pas du tout se pavaner devant les autres en disant "je suis le meilleur, à mes pieds", il est assez discret de ce point de vue-là, il compte plutôt faire ses preuves afin de se faire reconnaitre

- comme je l'ai dit pour Jess, il peut naitre des génies, de tps en tps

- viens pas dire qu'un avant-poste est super important pour que tout le monde lui saute dessus pour lui poser des questions. Et puis, oui, je suis assez calé en géographie générale de la Terre du Milieu (mais si on me demande de raconter l'histoire du Rohan ces 500 dernières années..........faut qd même pas pousser)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Utile à la communauté
Utile à la communauté
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 30
Localisation : Somzée et Ixelles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Sam 10 Nov - 18:58

Louis a écrit:
Pour Jess:

- qd tu es ds un avant-poste (à la Forêt de Fangorn, en plus), que tu y es né et que tu y vis depuis toujours, tu as été formé aux armes depuis longtemps (ne fusse que pour survivre) donc tu vas pas rester une moule en ayant été entrainé tous les jours. Et puis, il peut naitre des génies, non?

Des génies, y'en a pas des masses. Je te fais la remarque "du trop jeune", car c'est ce qu'on va te sortir! Oui, il a pu être entraîné, mais certain vont être plus que sceptique là dessus. (

Louis a écrit:
- bon ok, on s'est vu à la Trouée des Trolls ca te va?

Trouée des Trolls est beaucoup plus probable, oui. J'allais te le proposer Wink


Louis a écrit:
- il est devenu fou de rage parce qu'il a vu son père se faire tuer. C'est pour ça qu'il est resté en solitaire durant 4 ans, ne s'attachant à personne, justement pour ne pas retomber dans sa frénésie (donc ds l'Eored y aura peu de chances qu'il s'attache énormément à certains)

Peut-être pas tué tout le monde, sinon on tombe dans le carcan "super rohir" (expression favorite de nos officiers). Mais qu'il ait massacré plusieurs monstres, ok. Qu'il s'attache peu aux membres, en soi... on s'en fout. Y'en a qui reste extrêmement distant, donc tu sera pas le premier

Louis a écrit:
- ben justement, si Naet ne lui a jamais demandé de la rejoindre (même en RP caché) ben.............j'ai aucune raison de rentrer dans l'Eored (de part son caractère renfermé)

Rentrer dans l'eored parce que Naet te le propose... tu vas être recalé! Je dis pas ça pour rire, Silfried en a déjà recalé un parce que le père d'un membre voulait qu'il entre dans l'eored... Explique que tu veux rentrer et servir au Rohan ou je sais pas moi.

Louis a écrit:
- connaissant la science des armes, et de part son caractère calme, Daïguren sait observer un champ de bataille et repérer les zones stratégiques. Et puis, vu que son père était à la tête d'un avant-poste, c'est logique qu'il ai appris le commandement à son fils

Ouai, mais à 20 ans, c'est trop jeune. Crois moi, on va te le reprocher... vieilli le un peu. Ou alors qu'il avait commencé à apprendre la stratégie.

Louis a écrit:
- il est pas obligé de se rencontrer en RP pour garder contact........y a les oiseaux messagers aussi

Si c'est un mercenaire, il change souvent de lieu de "travail".... dur dur pour garder contact. Ok, il peut envoyer des lettres à Naet, mais en soi... elle est à Sangarde depuis plus de 2 ans maintenant...or, ton perso ne le sait pas il me semble

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 26
Localisation : Neufvilles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Sam 10 Nov - 20:20

Louis a écrit:

- mes fautes d'orthographes, y en a pas, mais la grammaire c'est faute
d'inattention (j'ai fait ça à 22h après une put*** de journée de mer**,
en étant sur les crocs en plus)

-"Il maîtrisait" "Il se révéla" "dès son plus jeune âge" "au-delà"
=> Il y a bien des fautes d’orthographe, tout le monde en fait, mais avant de poster une fiche, c'est bien parfois d'attendre avant de la poster et de se relire le lendemain, car là, on a l'impression que c'est bâclé et donc, on a moins de plaisir à lire ta fiche. Enfin, c'est surtout les fautes d'inattention qui me font dire que ça a été fait à la va vite et tu le dis toi même. Le lecteur ressent le fait que tu as écris cela à 22h après une journée qui n'était pas une des meilleures.


Pour le reste, je ne connais pas ton expérience en tant que Rohir, donc je me demandais et oui, tout le monde est pas mal interrogé quand il arrive, simplement pour apprendre à se connaître, si quelqu'un s’intéresse à ton personnage, il pourrait poser plus de questions, demander plus de détails, c'est surtout ça que je voulais dire.

Il peut naître des génies oui, mais ne t'attend pas à avoir des avantages par apport à cela, le fait que tu sois de base plus expérimenté ou pas qu'une autre recrue ne change pas, c'est ce que je voulais dire aussi, tu reste une recrue quand tu en es une.

Et aussi, oui, si tu veux rentrer dans notre Eored juste parce que quelqu'un te la demandé, ce n'est pas possible, la motivation doit venir de ton personnage et seulement de ton personnage.

Pour terminer, bon, tu va me dire que je suis casse-bonbon, mais, si tu as besoin d'aide pour tes fautes d'inattention et autres, il me semble qu'il y ait une correction orthographique, bien que minime, mais qui est présente lorsque tu écris, à moins que tu utilises un navigateur qui ne le fait pas. Au moins, le surligné rouge te taperait à l'oeil et tu pourrais corriger plus facilement et puis, j'ai un site pour toi si tu connaissais pas => bonpatron (je ne peux pas encore mettre de lien donc à rechercher sur google) ce site te permettra de corriger un grand nombre de fautes mais pas toutes.

Par contre, je me répète, si moi et Jess on te dit tout cela, c'est pour toi, après, nos remarques, tu en fais ce que tu en as envie. On se trompe peut-être pour certaines choses, ça, on le verra directement en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corentin
Gouverneur des vivants
Gouverneur des vivants
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 07/04/2011
Age : 30
Localisation : Namur/Mons

Feuille de personnage
Nom et prénom:
Allignement:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Sam 10 Nov - 23:44

Bon, ben, on dirait qu'on m'a devancé^^ Je vais lire aussi, mais on dirait bien que les réponses de mes deux potes ont déjà pas mal porté leurs fruits^^. En tout cas, je vais dans leur sens jusque ici!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivantsdelaurore.forumgratuit.be
Corentin
Gouverneur des vivants
Gouverneur des vivants
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 07/04/2011
Age : 30
Localisation : Namur/Mons

Feuille de personnage
Nom et prénom:
Allignement:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Dim 11 Nov - 1:06

Ok, c'est parti! (contrairement aux autres, je fais des commentaires directs, avec des corrections proposées^^)

Prénom / Nom: Daïguren Hyoradym

Âge: 20 ans
Comme le disait Naeth, je suis daccord pour dire que 20 ans, c'est fort jeune pour une telle expérience.
Métiers: Armurier

Aptitudes: un talent inné pour le combat, la stratégie, le tir à l'arc (même s'il préfère largement le corps-à-corps, trouvant cela plus excitant), la natation
Encore une fois, je dirais manque de spécialisation. Combat, tir à l'arc et stratégie, soit c'est u npeu des trois, soit l'un des trois, mais pas un talent inné comme tu le dis, ça fait beaucoup pour un homme normal. Il ne faut aps oublier que l'histoire n'a pas retenu ton nom, ce qui voudrait dire que tes talents, aussi exceptionnels qu'ils puissent être, n'ont pas dû sauver le monde...
Apparence: Pourvu d'un corps élancé mais musclé, prouvant son habilité à l'épée; de longs cheveux blancs attachés derrière la tête; présence d'une cicatrice sur la joue droite; toujours armé de ses 2 épées et souvent d'un arc dans son dos
Premièrement, ce n'est pas la musculature qui prouve ton habileté, à la limite, une conséquence... deuxièmement, tes cheveux blancs, si je me souviens bien, ce n'est pas dans le génotype rohirrique, mais je peux me tromper. Ta cicatrice, tu l'explique comment? Le reste me parrait cohérent, bien que le talent de chevauchée inhérent aux rohirrims ne soit pas mis en valeur (en bien ou en mal, en tout cas, l'identité de la plupart se fait par rapport à ce talent entre autre)
Psychologie: assez renfermé sur lui-même et ne comptant quasiment que sur ses capacités, Daïguren est cependant un grand stratège , don qu'il utilise au mieux dans les batailles (stratège, oui, grand, je ne sais pas trop si tu fais référence à ta taille (ce qui serait cohérent) ou à ta qualité de stratège (ce qui le serait moins au vu de ton âge et de l'expérience que tu décrits par après. En effet, les occasions ne se sont, selon toi, pas présentées de manière à ce que tu soit un grand stratège. Que tu essaies de l'être, ou de réfléchir à la manière de mener une bataille, ça me parrait plus judicieux)) . Dans un combat, il laisse souvent son ennemi démontrer sa valeur avant de le terrasser d'une façon impitoyable dés qu'il juge en avoir vu assez, cette façon de combattre lui permet de ressentir le danger imminent d'un combat. Il est d'un tempérament imperturbable lors des réunions, méprisant les personnes qui lui semble indignes, mais laissant rarement transparaitre ses émotions. Cependant, attention à ne pas dépasser les limites de sa patience, sinon apprêtez-vous à affronter une furie de la force d'une éruption volcanique (Et le point au bout de la phrase? ^^ Non, ce que je voulais dire, c'est que la métaphore était jolie, mais qu'elle dénotait quelque peu avec le reste. Une formulation plus sobre serait peut-être plus cohérente. Comme l'ont dit les deux autres, tu as un personnage à superlatifs, ce qui ne te rend pas suffisamment humain. Ou alors, c'est un profil classique et trop vu, mais toujours difficile à jouer en fait, parce que tu n'as droit à aucune faiblesse, et tu t'en prends plein la gueule à la moindre occasion. Heureusement que Flitch, Aldu et Takoda ne sont plus là, sinon tu aurais souffert^^. Bref, ce que je dirais jusqu'ici, c'est que si tu joues un personnage de ce calibre, tu as interet à pouvoir assumer... Je t'assure que d'expérience, c'est aps du gâteau...)

Résumé du BG: Fils du chef Rohir en charge de l'avant-poste (il n'y en a qu'un? Je ne croyais pas les rohirs aussi négligeants!) situé à (plutôt situé le long de) la frontière (frontière entre le Rohan et la forêt de Fangorn)du Rohan et de la Forêt de Fangorn, Daïguren fut élevé dans le but de devenir un guerrier du Rohan (élevé selon la coutume de son pays, par la chevauchée, l'épée, la lance et le bouclier... ta formulation est correcte, mais trop directe à mon goût, mais bon, pas de souci si tu préfère y aller directement). Il se révéla être un bretteur hors-pair dés son plus jeune âge: il maitrisait déjà les "8 mouvements de base de l'épée" à l'âge de 8 ans(oui, peut-être, pourquoi pas... un peu excessif, surtout qu'on parle plutôt des neuf mouvements, mais je ne connait pas tes sources, bien que ça me paraisse excessif. Au Rohan, on maitrise l'épée avec une vraie, et à huit ans, c'est un peu lourd...) et il était pourvu d'une agilité stupéfiante (tiens, une mère elfe? ^^ ). Il commenca alors à maitriser l'art des armes jumelles qu'il porta à un niveau au-dela de l'habituel (pas difficile en soit, vu que l'art du combat rohirrique se faisait presque toujours à une épée... Si je devais faire remarquer mon art de manier deux épées, j'irait plutôt dans le sens de dire que mon maniement de la première était tel qu'il m'arrivait de désarmer mon adversaire, de lui prendre son arme, et de combattre à deux armes, ce qui devint une habitude, parfois vue comme une forme d'orgueil par les autres, mais qui n'en était pas moins une fierté pour moi). A l'âge de 15 ans, son père le nomma à la tête d'une trouve de cavaliers chargés de reconnaissance territoriale (le nomma, c'est clairement trop. Lui proposa de prendre la tête pour une fois, ça devient plus probable). Un jour, alors qu'il rentrait de sa 1ère patrouille ( bah, c'est pas "un jour" si c'est sa première patrouille, c'est plutôt "En revenant de sa première patrouille" tout court... Si tu mets "un jour", tu introduits une incohérence dans le récit.), il tomba sur une bande d'araignées traqueuses et c'est ainsi (qu'il?) tua son 1er adversaire (et le tiers des araignées, en passant) (je veux bien qu'on soit dans Lotro, mais les araignées ne se baladent pas plus en bandes que dans la réalité. Et oui, je connais les araignées sociales, mais là n'est pas le sujet^^) et il préleva ainsi son 1er trophée: une chélicère (oui, tu as réussi à placer un sacré mot^^ La prochaine fois, je te mets au défi de mettre le mot ornithorynque! XD) géante (ce sera joli au dessus de la cheminée) . Lorsqu'il rentra au cap (cap ou camp? Si cap, quel cap?) avec ses blessés, il fit part de (l'inquiétude? Son inquiétude? Ses inquiétudes?) inquiètudes à son père: les araignées ne sortaient jamais de la Forêt, même pour chasser, quelque chose devait donc empiéter sur leur territoire (waw, ça c'est de la connaissance des araignées! Soit ton père le savait déjà, soit tu dois justifier ton propos par le fait que tu aies passé du temps à observer les araignées de la forêt). Cependant, par peur des mystères entourant la Forêt, son père lui interdit d'aller vérifier ses inquiètudes mais Daïguren prit quand même le risque de désobéir à son père (le "à son père" est une répétition inutile) . Il patrouilla (peut-on vraiment parler de patrouiller?) durant plusieurs jours parmi les arbres ("parmi les arbres, ça fait un peu "parmi les siens". Une formulation du type " avec les arbres pour seule compagnie" ou dans les coins les plus sombres de la forêt" me paraissent préférables) mais il ne trouva rien de probant. Un jour, en rentrant de nouveau bredouille (de nouveau signifie qu'il l'a fait plusieur fois, alors soit il est allé plusieurs fois, soit il est juste renté bredouille^^) , il entendit des bruits de bataille (bruits me parrait faible pour une bataille; soit il est très loin, et on parle généralemnt de "rumeur de bataille", soit il est proche, et "fracas" me semble plus approprié"), des hurlements de douleur et d'agonie: le fort était attaqué. Il courut porter secours aux survivants mais il s'arrêta momentanément en voyant ce qui attaquait le fort ( moi aussi je me rue, et puis je m'arrête dés que je vois ce qui attaque le fort, tout en sachant que je n'ait jamais vu ça. Non , en gros, la réaction n'est pas naturelle. Soit, il est paralysé, soit il se rue sans réfléchir, soit il s'avance prudemment) : une armée de Trolls des forêts défoncant les murs à coup de rocs et massacraient (coordination amène une concordance des temps. En gros, pas massacraient, mais massacrants) les Hommes en les chargeant et les empalant sur leurs branches (mais alors, des très grosses branches, hein ^^) . Voyant les hommes de son père se défendre avec vaillance malgré le fait qu'ils n'étaient pas de taille face aux créatures corrompues, Daïguren dégaina ses 2 armes et se (un espace?) précipita sur le Troll le plus proche. Il vola d'un ennemi à l'autre et décima tout sur son passage (on parle bien d'un homme qui butte plein de trolls? Alors que même Aragorn n'arrive que difficillement à en butter un?) dans une danse macabre de ses lames afin de rejoindre son père. Ce dernier parût soulagé de voir son fils sain et sauf et l'envoya rejoindre l'autre flanc du fort. Daïguren courut rejoindre son poste et l'arrivée du meilleur bretteur raviva l'ardeur de ses compagnons (seul, ça fait un peu de trop. Accompagné d'un groupe, c'est un peu plus cohérent) . Ils combattirent les Trolls jusqu'à ce qu'ils soient pris à revers par des créatures venant du côté que son père défendait. Lorsqu'il leva la tête pour regarder l'arrivée (pas plutôt "lorsqu'il vit arriver"?) des hommes de son père suivis (pas de T à suivis) par les Trolls, il vit seulement les créatures malveillantes: le Troll de tête avait orné sa branche céphalique avec la tête du père de Daïguren. Hébété, Daïguren regarda le sang d'écouler de la tête décapitée (arrachée, on parle de trolls, là, non?). Dans un hurlement de rage, il se jeta sur la créature et un voile rouge s'abattit brutalement sur ses yeux. Lorsqu'il se réveilla, Daïguren était au milieu d'une multitude de cadavres de Trolls, Hommes et chevaux. Ses doigts se ressèrèrent sur le pommeau de ses épées noircies de sang oxydé (noirci et oxydé, ça fait beaucoup). Les cadavres autour de lui étaient découpés horriblement mais il remarqua immédiatement que l (L de trop)ces blessures n'étaient en aucun cas dues aux coups d'un Troll.... Il comprit alors qu'il s'était laissé envahir par la rage et qu'il avait tué Trolls et Hommes, sans distinction: il était la cause de ce massacre. Il trembla en voyant les visages mutilés et figés dans l'agonie des compagnons avec qui il avait partagé sa nourriture, sa bière, sa vie. Honteux, il quitta le Rohan et entama une carrière de mercenaire afin de gagner sa vie et récolter des informations sur les forces qui avaient réuni les Trolls (des créatures qui n'avaient aucune idée de la communauté (créatures qui n'aurait pu se réunir sans l'action d'une forcé extérieure) ). Ce don (c'est pas un don, c'est juste une compétence qu'il a acquise à force d'expérience) de collecte lui attira l'attention des Rôdeurs qui utilisent (concordance des temps, utilisèrent) régulièrement ses services pour espionner les mouvements de l'Ennemi. Il se fit une réputation de guerrier prodige et intrépide qui pouvait subitement abandonner toute défense pour se concentrer exclusivement sur l'offensive et la soif de sang et de vengeance (beaucoup de "et). De part sa profession (armurier ou mercenaire?), Daïguren fût contraint de parcourir énormément ( de voyager beaucoup, plutôt) dans la (en) Terre de Milieu et de participer à de nombreuses batailles ( nombreux combats, il y a pas eu tant de batailles d'envergure que ça) . Ce fût lors de l'une de ses escortes (tu viens de parler de bataille, pourquoi tu dis qu'une escorte est une bataille?) la Lande du Roi qu'il rencontra Naetdhyl (elle a déjà répondu, je crois) qui voyageait seule dans ces contrées hostiles. Il lui proposa alors de se joindre à lui et de rentrer à Bree avec lui. Il se lia d'amitié avec elle et garde (concordance des temps, garda) souvent contact avec elle lors de ses missions (celles de Nae ou de Daï?). Depuis certains temps, elle tente même de le convaincre de la rejoindre dans la confrérie (l'Eored) où elle est; demande qu'il finit par accepter pour reprendre contact avec ses origines rohirriques et tenté de renouer avec son passé (point à la fin^^).

Bon, voilà, tu as une idée des critiques, à toi d'y répondre ou de corriger selon tes désirs^^!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivantsdelaurore.forumgratuit.be
Louis
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 27
Localisation : Namur/Brest

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Dim 11 Nov - 4:23

j'y réponds que ça commence à me casser les c******, que les persos de LOTRO doivent apparement être des nabots sans le moindre talent particulier (alors qu'on est qd même ds un univers fantastique) qui n'ont pour seul but que de se fondre dans la masse des joueurs. Et aussi que le créateur du BG ne doit strictement avoir aucun sens de l'imagination



(PS: qd tu regardes b: j'ai évoqué les Trolls des bois, pas ceux des cavernes ni même des montagnes. Y a une subtile diffèrence entre les 2 (ou 3): la taille, la force, etc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corentin
Gouverneur des vivants
Gouverneur des vivants
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 07/04/2011
Age : 30
Localisation : Namur/Mons

Feuille de personnage
Nom et prénom:
Allignement:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Dim 11 Nov - 14:12

Autant le Sda est un livre fantastique, autant les personnages qui sont décrits dans le livre sont très humains. C'est une caractéristique assez importante de l'oeuvre de Tolkien, et ça fait partie de ce qui soude la communauté. pour illustrer un peu nos propos, je me permets de citer Ethel, qui a pondu un bel artcile là dessus

Citation :
Erreurs à ne pas commettre (débutants et intermédiaires en JdR) :


Héros : incarner un héros est à réserver aux experts en lore (Lord Of the Rings Encyclopedia) et en jeu de rôle, car pour être crédible, il faut en avoir les moyens et donc les connaissances.
Ami des héros : à réserver aux MJs ou experts en JdR et lore. Profil très délicat nécessitant une bonne maîtrise et connaissance du JdR et des œuvres de Tolkien.
Filiation noble voire royale : pour incarner ce type de profil, il faut avoir les reins solides en maître de la lore. Dans le doute, laissez les MJ le soin de créer de tels personnages.
Guerrière de carrière : ce type de personnage est à réserver aux rôlistes à l'aise avec l'univers de Tolkien capables d'assumer et justifier de façon cohérente ce statut.
Sang-mêlé : cas hautement improbable pour les Semi-Elfe/Rohir (seules 4 histoires d'exception depuis la création d'Arda, et ce n'étaient même pas avec des rohirrim). Idem avec les autres races (Nains, Hobbits). Possibilité cependant d'incarner un personnage ayant du sang du Gondor, de Dale... bref d'autres peuples Humains.
Omniscient : un personnage ne peut savoir tout ce que vous savez; ainsi, oubliez le personnage qui sait tout de la trahison de Saroumane, du rôle de Grima, de son alliance avec Sauron, que Frodon se balade avec un anneau etc...
Ami des Ennemis : un ennemi est ce qu'il est : un ennemi. Oubliez donc, à part si vous avez une connaissance approfondie de la lore, les amitiés impossibles.
Voyageur accompli : à réserver aux rôlistes experts en lore. Le rohir qui sait tout, a tout vu, et sait réciter l'histoire d'Arda d'une traite, relève de l'exceptionnel.
Tueur de Balrog : cas impossible. Pensez à dissocier les actes gameplay de votre personnage (Livres épiques, instances, quêtes) de ceux qui entrent dans le cadre roleplay. A la limite un expert en lore peut glisser un acte exceptionnel de son personnage dans son palmarès.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survivantsdelaurore.forumgratuit.be
Louis
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 27
Localisation : Namur/Brest

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Dim 11 Nov - 14:27

et donc il reste quoi comme profil alors?? A part celui du nabot sans le moindre talent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Utile à la communauté
Utile à la communauté
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 30
Localisation : Somzée et Ixelles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Dim 11 Nov - 18:43

On te dit juste ce qui ne va pas. Ton perso n'est pas un nabot qui ne sait rien! Il connait quelques petites choses, mais TOUS connaitre, c'est impossible et pas crédible du tout Tu vas te faire casser par les autres joueurs si tu le joues ainsi. Il peut apprendre par les entraînements et qui sait, se révélé être un super bon bretteur ou archer et après acquérir une certaine importance. J'ai l'impression que tu veux un perso du type "super rohir, qui sait tous faire et qui a besoin de personne".

Prend ton temps pour faire la fiche, pour bien réfléchir. Et pas la faire, "parce qu'il faut bien et parce que je veux vite entrer dans une confrérie". Y'en a qui l'on fait et ils se sont fait critiquer à cause de ça.

On te fait toute ces remarques, pas pour te casser ou te faire chier, loin de là (même si c'est comme ça que tu le prends, visiblement). Mais pour que tu ais le moins d'ennuis possible, pour ne pas que tu te fasses recaler par le thane de l'eored ou critiqué vertement par les autres joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 26
Localisation : Neufvilles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Dim 11 Nov - 20:19

Tu peux faire un personnage qui se débrouille mieux sur une chose, mais pas sur plein de choses. Et puis, explique moi l’intérêt de faire un personnage comme ça ? Si ton personnage est moins puissant, il va entrer dans l'Eored, il va être entrainé et au fur et à mesure du rp il deviendra peut-être comme tu le décris là. Mais commencer un personnage que l'on explique très puissant et qui a vingt ans, oui, c'est possible, mais vu ton BG et toutes les erreurs que tu as faîtes et surtout vu la motivation que tu semble avoir et le sérieux que tu porte à nos remarques... (bien sûr, je suis ironique). Pour te dire, nous ici, les remarques que l'on te porte, ce n'est rien comparé à ce que Silfried ou encore Ekhenor pourraient te dire. Ton personnage tel qu'il est, enfin, surtout ta fiche, ce que tu nous as montré là, et bien ça ne rentre pas dans l'Eored. Si tu veux nous rejoindre, prends ton temps, renseigne-toi on est là pour t'informer si jamais tu as du mal pour un truc. Et surtout, ne prends pas mal ce que l'on te dit, enfin, après, si tout cela ne te plait pas, c'est que le rp sur lotro n'est pas ta voie ou alors pas dans l'Eored.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 27
Localisation : Namur/Brest

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Jeu 15 Nov - 22:49

Bon, tt d'abord, je tiens à m'excuser solennellement d'avoir réagit comme un gamin lors de mes remarques sur mon précédent BG : disons que lorsque je l'avais créé, j'ai été influencé par tous les mangas et livres d'Heroic Fantasy que je lis et je n'ai pas fait la part des choses (je me suis également trop inspiré du gameplay de LOTRO) ainsi que des BG que j'ai déjà fait sur d'autres MMOs. Donc voilà, j'ai fait une partielle (voire totale) refonte du BG de mon perso




Nom/Prénom : Daïguren Hyoradym

Âge : 23 ans (oui, j'ai presque gardé le même âge pcq je me vois pas incarné un vieux croûlant, surtout lorsqu'on compte qu'1 an IRL vaut 4 ans IG, ça file assez vite ^^)

Profession : Armurier

Apparence : pourvu d'un corps élancé et musclé par l'entraînement intensif qu'il s'impose ; des cheveux blancs mi-longs, attachés derrière la tête (j'explique ses cheveux blancs par une mutation de sa mélanine) ; présence d'une cicatrice sur la joue droite, faite par la lame d'un orque qu'il n'a pu esquiver assez rapidement ; presque toujours armé de ses 2 lames (sauf dans les endroits où on demande expressément de les enlever) ainsi que d'un arc dans le dos (cadeau de XXXXXX, voir BG)

Aptitudes : entraîné pour le combat, Daïguren est un grand bretteur utilisant ses 2 lames avec une efficacité redoutable. Malheureusement, il ne partage pas ce don pour le tir à l'arc, loin de là. Ayant étudié soigneusement toutes les créatures qu'il a combattu jusqu'à présent, Daïguren connait la position des points vitaux d'une bonne cinquantaine d'espèces (chiffre au hasard), ce qui lui permet de tuer ses adversaires soit rapidement ou soit en prolongeant au maximum leur agonie. Cette connaissance des points vitaux lui permet également de pallier à des blessures superficielles. Il est également capable de nager (alors, je tiens à préciser que vous n'aviez pas compris ce point sur le précédent BG : je n'ai jamais dit qu'il était une machine à tuer dans tous les domaines que j'ai cité.......je n'ai justement fait que citer les choses qu'il est capable de faire, même plus ou moins)

Psychologie : assez renfermé sur lui-même à cause des 2 drames principaux de son histoire, Daïguren peut cependant se montrer protecteur envers certaines personnes. Lors d'un combat, il ne compte que sur lui-même et sur ces capacités afin de vaincre son ennemi rapidement (trait de caractère issu de ses 4 ans de mercenaire). Il est généralement imperturbable et calme, se montrant généralement dédaigneux envers les personnes qui ne savent pas imposer ni défendre leur point de vue (traits de caractère issu de sa vie elfique), cependant même si sa patience est grande, il ne faut pas en dépasser les limites sous peine de le voir se déchaîner sur tout et tout le monde.

Résumé du BG :

Daïguren vit le jour dans un village du Rohan, situé près d'un avant-poste situé à la frontière entre le Rohan et la forêt de Fangorn (oui Co, j'ai gardé la même formulation pcq si on dit qu'un lieu est situé le long d'une frontière........il va être vachement long l'avant-poste XD) Son père, nommé Thermyn Hyoradym, était un grand bretteur qui enseignait son art dans l'avant-poste en question. Cependant, Daïguren ne connut jamais sa mère : elle serait morte alors qu'elle donnait la vie et son père l'aurait élevé seul. Il enseigna à son fils les bases de l'escrime dés son plus jeune âge afin que Daïguren n'ai pas de soucis lorsque ce dernier commencerait son entraînement de guerrier rohirrim. Le jeune garçon se révéla à la hauteur des espérances de son père : il n'avait aucun soucis dans le maniement de l'épée (ce qu'on ne peut absolument pas dire du tir à l'arc) et dés qu'il eu appris à monter à cheval, Thermyn lui enseigna les bases du combat monté. Malheureusement, Daïguren avait du mal à combattre avec une lance, trouvant que cette arme était difficile à manier et laissait trop d'ouvertures. Son père décida alors de focaliser son fils sur le maniement de l'épée. À l'âge 14 ans (bon, j'espère que ce coup-ci ça ira : je me dis qu'après 7 ans d'entraînement avec un grand bretteur, on peut au moins espérer être capable de très bien manier une épée), Daïguren maîtrisait déjà les « 8 mouvements de l'épée » et pouvait tenir tête à son père lors de leurs duels amicaux (qd je dis « tenir tête, il faut compter que son père se mettait qd même à son niveau) et ne se laissait plus avoir aussi facilement qu'avant. Thermyn décida alors d'apprendre tout ce qu'il savait à son fils afin que ce dernier puisse prendre sa place, lorsque le moment viendrait : mais tandis que son père se battait toujours avec un bouclier et une épée, Daïguren préféra se tourner vers les lames jumelles dont il préférait l'élégance. À l'âge de 15 ans, il fût intégré dans une troupe de patrouille afin qu'il puisse commencer à servir le Rohan, comme tous les garçons de son âge. Mais lors d'une patrouille à la lisière de Fangorn, le groupe tomba sur un petit essaim d'araignées chasseuses (oui Co, certaines races d'arachnides vivent en communauté, à tel point que la femelle peut avoir un harem de mâles pour elle toute seule. Et puis, il me faut des créatures sylvestres qui sont jugées légèrement dangereuses et je vois pas spécialement ce que je pourrais prendre d'autre, si t'as une idée, fais moi signe ^^) et c'est ce jour-là que Daïguren tua son 1er adversaire et pût prélever son 1er trophée : une chélicère d'une taille imposante. Mais la joie fût de courte durée : les araignées avaient tout de même réussi à blesser et empoisonner une bonne partie de la troupe et certains des chevaux n'étaient plus en état de voyager. Lorsqu'ils arrivèrent enfin au camp, les blessés furent transportés Daïguren fût convié pour aller faire un rapport avec son capitaine (je savais pas quoi mettre comme grade) : . Lorsqu'il rentra chez lui, Daïguren fit part, à son père, des observations qu'il avait fait durant cette journée : normalement, les araignées ne s'aventuraient jamais à découvert, dans les plaines, donc quelque chose devait empiéter sur leur territoire. Son père lui dit cependant de ne pas s'inquiéter pour si peu, les araignées étaient tout de même des animaux libres et les choses qu'elles faisaient n'avaient sûrement aucun sens logique. Les jours passèrent sans qu'aucun incident du même ordre ne sois recensé, jusqu'à cette nuit.

Daïguren fût réveillé par le hennissement nerveux des chevaux. Pris d'un pressentiment, il se leva et tendit la main pour prendre la ceinture où pendaient ses 2 épées et l'enroula autour de sa taille : même si le camp était en parfaite sécurité, la présence de ses lames le rassurait dans la pénombre. Il sortit dans la nuit noire et inspira l'air frais, mais le vent apportait tout de même une odeur pestilentielle dans son souffle. Il sentit brusquement un mouvement dans son dos et il se jeta sur le côté par pur réflexe tout en dégainant ses lames dés qu'il eu retrouvé l'équilibre. Devant lui se dressa une forme sombre accompagnée d'une série de cliquetis métallique, comme des dents qui s'entrechoquaient sans cesse. La forme se jeta sur lui sans prévenir mais grâce à son entraînement, Daïguren pût esquiver in extremis tout en portant un coup à son adversaire qui se convulsa sur le sol d'une manière désordonnée et ondulante. Le garçon ne lui laissa pas le temps de se releva et il plongea ses 2 épées dans le corps de la créature, dont l'épiderme (qu'on doit appeler cuticule chitineuse) résista avec de craquer dans un bruit immonde. La créature ne tarda à ne plus bouger et Daïguren pût s'en approcher pour l'identifier : il s'agit d'une araignée géante, comme celles qu'il avait combattues dans les plaines lors d'une des patrouilles. Il se rua à l'intérieur de sa maison pour aller réveiller son père, il en profita pour décrocher le cor qui pendait au-dessus d'un meuble et il retourna dehors en criant à son père que le fort était attaqué. Une fois sous le ciel, il souffla dans le cor dont le cri résonna dans le calme de la nuit afin de prévenir les sentinelles et tous les hommes qui étaient encore en vie que quelque chose menaçait leur vie. Aussitôt, les toits se mirent à bouger beaucoup plus frénétiquement et Daïguren se rendit compte que le fort était infesté d'arachnides, qui ne se faisaient d'ailleurs plus aussi discrètes qu'avant. Les soldats sortirent de leur habitation, armés et en alerte et c'est à ce moment que les insectes passèrent à l'offensive. Bien que surpris, les hommes reprirent vite leurs esprits et allumèrent au plus vite des torches afin de pouvoir combattre dans la nuit, de plus les flammes paraissaient gêner les araignées, ce qui les rendaient plus vulnérables. Daïguren se jeta sur toutes les araignées qu'il voyait et les tuaient dans une danse métallique macabre, les prenant par surprise pour la plupart d'entre elles. Mais soudain, un rugissement retentit au-delà des murs et un énorme rocher fracassa une maison, bientôt suivi d'une pluie de flèches qui s'abattirent sur Hommes et insectes. Les portes de l'avant-poste volèrent en éclats et un troll fit une entrée pour le moins remarquée, accompagné d'une vague de gobelins, montés sur d'autres araignées encore plus grosses, qui déferla dans le fort en piétinant les soldats qui se trouvaient sur leur passage. Daïguren entendit son père l'appeler et le vit accourir vers lui : « Es-tu prêt pour relever un défi de taille, mon fils ? » demanda-t-il. Le garçon hocha la tête après un instant de réflexion et père et fils se dépêchèrent pour tenter d'arrêter ce troll avant qu'il ne fasse trop de dégâts, laissant aux archers le soin d'éliminer la cavalerie ennemie. En voyant la taille du troll, Daïguren se sentit découragé mais la présence de son père lui interdisait de baisser les bras mais en engageant le combat, il se rendit vite compte qu'ils ne pouvaient pas approcher le troll sans subir un coup mortel. Son père lui fit alors signe de se glisser subrepticement derrière la créature tandis que lui-même allait attirer son attention (après tout, les trolls sont réputés pour leur stupidité). Sans attendre, il tenta s'entailler les mollets noueux afin de restreindre les mouvements de leur propriétaire et ainsi pouvoir l'atteindre plus facilement mais ce mouvement n'eut pas l'effet escompté : surpris par la douleur, le troll se retourna violemment et l'un de se bras percuta le corps de Thermyn Hyoradrym dans le corps vola et s'encastra dans une écurie proche. La vue du vol de son père qui l'avait élevé seul, remplit Daïguren d'effroi, émotion qui se transforma très vite en colère et puis en rage : il hurla d'une façon inhumaine et planta l'une de ses lames dans le bras du troll. Ce dernier retira aussitôt sa main mais Daïguren se cramponna à son épée et atterrit lestement sur le dos de la créature, et plongea directement sa seconde lame à la base du crâne, là où se trouvait le cervelet. Le troll mourut presque instantanément et s'écroula comme une masse, envoyant le garçon rouler et dont la tête finit par cogner contre un des murs de l'enceinte.

Lorsqu'il se réveilla enfin, le jour était levé et le seul bruit qui régnait dans les plaines étaient les croassements des corbeaux qui venaient se repaître des cadavres des Homme et Gobelins qui s'étaient livrés bataille ces dernières heures. Lorsqu'il eu recouvré ses esprits, il se leva douloureusement et chercha du regard ses épées : l'une était toujours plantée dans le bras du troll qu'il avait vaincu mais il ne put retrouver l'autre. C'est en allant chercher sa 1ère lame qu'il retrouva la seconde : elle était enfoncée dans le crâne de la créature jusqu'à la garde,et l’extrémité de la lame ressortait légèrement par la bouche du cadavre. Soudain, Daïguren se souvint des événements de la veille et il se précipita vers l'écurie où il avait vu son père atterrir, malheureusement le corps de Thermyn Hyoradrym était désarticulé et déjà froid. Daïguren pleura un long moment avant de se relever et de partir à la recherche d'éventuels survivants mais tout ce qu'il trouva était à l'état de cadavre, pour la plupart déjà partiellement dévorés par les charognards. Conscient que la mort de son père était entièrement de sa faute, Daïguren quitta l'avant-poste et le Rohan, honteux.

Son voyage dura de nombreuses semaines avant qu'il n'atteigne une zone sylvestre dont le calme pourrait l'aider à surmonter son chagrin qui n'avait pas diminué. Il s'enfonça sous le couvert des arbres afin de trouver une clairière où la lumière du soleil réussissait à filtrer à travers la canopée, c'est là qu'il se construisit une cabane afin de se protéger d'éventuels prédateurs. Deux semaines passèrent durant lesquelles il s'entraîna afin de se perfectionna dans l'art du combat à mains nues et armé, animé par la honte de n'avoir rien pu faire pour sauver son père et afin d'empêcher qu'une telle chose se reproduise un jour. Il trouva également une cascade où il prit l'habitude de se baigner et de méditer afin de se renforcer sur le plan psychologique et sensoriel, et également afin de pouvoir garder son calme dans n'importe quelle situation. Même si la forêt lui semblait déserte, Daïguren ne pût s'empêcher de se sentir observé à longueur de journée mais jamais il ne pût trouver la moindre trace qui pouvait trahir la présence de quelqu'un d'autre que lui. Cependant, un jour où il méditait comme à son habitude, il réussit à isoler un bruit sur sa droite et aperçut une silhouette humanoïde qui l'observait sous le couvert des arbres mais il ne pût en distinguer plus. Les jours suivants, la présence était toujours là et observait ses moindres faits et gestes, ce qui commençait à le déranger mais elle était insaisissable et il ne pouvait rien y faire. Cependant, lors d'un entraînement devant sa cabane, il entendit des cris à l'aide venant de sa cascade, il courut aussi vite jusqu'au petit lac. Là, il vit une jeune fille se débattre dans l'eau, se tordant dans une robe verte. Daîguren ne réfléchit même pas, il plongea et nagea rapidement jusqu'à elle et l'attrapa fermement afin de la ramener sur la berge. Après avoir repris son souffle, il lui toucha l'épaule pour voir si elle avait besoin d'aide. Avec un petit cri effrayé, elle battit en retraite avant de se relever lentement en gardant les yeux fixés sur lui, puis elle retourna sous les arbres et disparut de sa vue. À vue de nez, elle était à peu près de son âge et devait faire une tête en moins que lui, ses longs cheveux châtains clairs tombaient devant son visage légèrement ovale, laissant dépasser 2 extrémités d'oreilles pointues mais ils n'enlevaient rien à sa beauté : ses lèvres étaient fines et d'une couleur légèrement rosée, et ses 2 grands yeux l'avaient fixés dans une mélange de curiosité, de remerciement et d'effroi. Il se ressaisit et retourna tranquillement dans sa clairière afin de reprendre son entraînement. Alors qu'il venait de finir son dernier mouvement, il vit arriver un homme assez grand vêtu d'une ample tunique verte pigmentée de blanc, mais ses oreilles pointues trahissaient ses origines : c'était bien un Elfe, et il était accompagné de 5 autres Elfes qui portaient une armure dorée, une épée et un arc dans le dos. L'étranger se présenta comme le Seigneur Yrthelas de la cité d'Anerlys (nom issu de moi, n'hésitez pas si vous avez une meilleure idée), une cité elfe située plus profond dans la Forêt Noire. L'Elfe lui dit qu'il se devait de le remercier personnellement d'avoir sauvé sa fille, XXXXXX (je n'ai pas encore trouvé le nom approprié), des eaux. Cette dernière se détacha du groupe et Daïguren pût la regarder plus en détails : elle était d'une beauté effarante : sa robe bleue moulait sa taille fine et ses cheveux séchés étaient retenus par un diadème mais retombaient ensuite sur les côtés de son visage aux pommettes hautes et devant sa poitrine pour s'arrêter à mi-ventre. Daïguren fit un énorme effort pour reporter son attention sur le seigneur elfe qui l'invita dans sa cité pour lui montrer sa gratitude. Ainsi débuta sa cohabitation avec les Elfes : au début, Daïguren refusa d'habiter près de la cité, pour ne pas importuner ses voisins mais au fil du temps, de plus en plus de jeunes Elfes, ainsi que XXXXXX, venaient le voir pour observer ses méditations et ses entraînements. Puis ce fût au tour des chasseurs de venir lui proposer de chasser avec eux : Daïguren apprit ainsi à se déplacer plus furtivement, à lancer un poignard (parce qu'il avait toujours du mal à viser avec un arc) et c'est ainsi qu'il améliora encore sa souplesse. Ses journées se partageaient entre les entraînements et ses balades dans la forêt avec XXXXXX, avec qui il s'entendait à merveille. Il lui posait des questions sur les bases de la société elfe, sur leurs rites et croyances, sur leur histoire, etc. Et grâce à toutes ces rencontres, il finit par venir habiter à Anerlys : il assista à des entraînements de combat elfe et il se dit qu'il avait encore énormément de progrès à faire dans ce domaine. Il prit alors l'habitude de venir y assister afin de s'améliorer et il apprit le métier d'armurier auprès d'un de leurs forgerons : il enviait les Elfes de pouvoir faire de telles armures, résistantes et légères à la fois, contrairement aux armures qu'il avait l'habitude porter au Rohan. Après 2 ans de vie sylvestre, Daïguren s'entendait parfaitement avec les Elfes : il avait acquis leur calme, leur stoïcisme, le train de vie qu'ils menaient, et il réussissait à garder un très bon niveau de combat malgré les exigences de ses compagnons. Son maître forgeron était également satisfait des progrès qu'il faisait en tant qu'armurier. Mais le plus important pour Daïguren était probablement le fait que XXXXXX venait le voir tous les jours et qu'ils passaient énormément de temps ensembles malgré le fait que le seigneur Yrthelas ne voit pas cela d'un bon oeil (comme tous les Elfes, il était assez conservateur) même s'il appréciait l'Homme. Une nuit, Daïguren fut réveillé par quelqu'un qui l’appelait dehors : il savait que cette nuit était importante pour les Elfes car ils célébraient le Rituel de l’Éclosion (j'aurais pu dire le Rituel des Angiospermes mais........... qd même pas ^^) et il avait refusé d'y assister pour ne pas perturber ce rituel millénaire de sa présence (car même s'il était accepté parmi eux, certains Elfes étaient toujours résistants à l'idée de cohabiter avec un Homme, race qu'ils jugeaient inférieure). Il sortit de sa cabane faite de feuilles, de branches et de lierre et vit que xxxxxx l'attendait dehors avec un grand sourire. Avant de lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, elle le prit par la main et l'emmena jusqu'à une clairière en lui demandant de faire le moins de bruit possible. Elle lui dit qu'elle voulait l'inviter à assister à la fin du rituel, que chaque Elfe devait faire séparément (toujours issu de moi mais ça devrait pas poser de probs, connaissant le lien unissant les Elfes et les arbres): elle alla au centre de la clairière avec lui et entama une mélopée dans une langue que Daïguren n'avait encore jamais entendu. Il y reconnu quelques syllabes de Sindarîn mais ce n'était pas la forme qu'il avait l'habitude d'entendre. Xxxxxx continua de chanter durant nombreuses minutes et Daïguren remarqua qu'au fur et à mesure que la voix de l'Elfe montait, les fleurs autour d'eux s'ouvraient de plus en plus, et lorsqu'elle arriva sur la fin de sa chanson, un vent vient faire frémir les fleurs et ils furent entourer d'un nuage de pollen de toutes les couleur. Elle finit par se retourner vers lui, lui prit les 2 mains et le regarda de ses yeux brillants avant de lui dire en Sindarîn que les Elfes pouvaient inviter une personne très importante pour eux à venir assister à leur rituel personnel. Comprenant ce qu'elle voulait dire, il dégagea sa main droite et la porta au visage de son amie, il la glissa sous les cheveux clairs et alla caresser l'oreille pointue avant d'approcher son visage du sien. Leurs lèvres finirent par se rencontrer et c'est ainsi que leur liaison commenca, à l'insu de tous.

Durant plus d'1 an et demi, Daïguren et XXXXXX continuèrent de se voir en cachette et prirent de plus en plus de risques pour cela jusqu'au jour où lors d'une de leurs balades, qui les avaient amenés fort loin d'Anerlys, ils entendirent des bruits et des hurlements que Daïguren reconnut aussitôt : des gobelins étaient présents, même dans un endroit aussi reculé que la Forêt Noire. Alors qu'ils commençaient à rebrousser chemin aussi furtivement que possible afin d'avertir le seigneur Ythernys du danger qu'ils avaient découvert, XXXXXX se prit les pieds dans une substance gluante et blanchâtre qu'il reconnut sans peine. Il dégaina sa dague qu'il portait toujours sur lui (même si sa belle n'aimait pas le toucher du métal, il ne pouvait s'empêcher de la prendre au cas où il en aurait besoin pour une quelconque raison) et trancha l'énorme fil de soie. Malheureusement, la vibration transmise par cette dernière avait du avertir l'araignée avec laquelle elle était en liaison car des bruits de cliquetis d'armes, de pas de course et de cris de gobelins ne tardèrent pas à se rapprocher rapidement. Il l'aida à se relever prestement et ils se mirent à courir aussi vite qu'ils purent mais en se retournant, il vit qu'ils étaient poursuivis par de la cavalerie gobeline (des gobelins montés sur des araignées) et qu'elle gagnait lentement du terrain sur eux car contrairement à elle, Daïguren et sa compagne connaissait très bien la forêt et empruntèrent donc des chemins où les arachnides avaient du mal à se mouvoir (justification pr le « lentement » car normalement, un humain ne peut tenir la distance face à une araignée). Après quelques minutes qui parurent une éternité, les gobelins finirent par stopper leurs montures et Daïguren entendit la corde d'un arc se tendre derrière lui. Croyant que des sentinelles (= garde, pas la classe sentinelle du gameplay) elfes venaient à leur secours, il fut surpris d'entendre le sifflement d'une flèche se rapprocher à toute allure et il vit avec horreur XXXXXX s'écrouler. Les gobelins tournèrent les talons tandis que Daïguren se précipita vers sa bien-aimée et vit que la flèche avait transpercé son ventre. Il cassa la hampe de bois et commença à retirer délicatement la pointe, d'où s'écoulait un liquide verdâtre. Il déchira la manche de sa chemise afin de bander la blessure et il souleva l'Elfe avec délicatesse afin de la déposa sur dos avant de se remettre en route vers Anerlys avec toute la célérité dont il pouvait. Durant cette course, l'état de sa bien-aimée empirait : son souffle devenait irrégulier, son cœur commençait à battre d'une façon anormale et elle commençait à réciter en boucle des paroles que Daïguren ne pouvait traduire sauf un mot: Meleth ou littéralement Amour

Il arriva à la cité et se dirigea directement vers la cabane de la guérisseuse, sans prêter attention aux regards surpris que les Elfes lui lançaient sur son passage. La vieille Elfe commença par nettoyer la plaie et chercha après un contrepoison qui pourrait se révéler efficace. Lorsque le seigneur Ythernys arriva après avoir appris la nouvelle, Daïguren lui raconta ce qu'il s'était passé et ils passèrent le reste de la nuit sur place, à se morfondre d’inquiétude. La guérisseuse vient les réveiller vers le milieu de la nuit et leur annonça que malheureusement, le poison avait déjà fait son œuvre et que Dame XXXXXX était condamnée. La cabane retentit des hurlements de rage et des pleurs des 2 hommes et lorsqu'ils furent calmer, elle les invita à se rendre au chevet de la jeune Elfe. Daïguren laissa la première place à Ythernys et lorsque ce dernier sortit après 2 heures, il s'apprêta à entrer à son tour. « Ma fille m'a révélé votre liaison, Daïguren. Bien que je sois en colère de n'avoir appris cela que maintenant, je ne peux lui en vouloir en ce moment, tout comme je ne peux t'en vouloir car il semblerait que toi seul puisse combler ses derniers instants », dit l'Elfe avant de sortir dehors. Daïguren entra dans la chambre et se dirigea vers le lit où reposait sa belle, elle rouvrit les yeux à son arrivée et articula silencieusement ce mot qu'elle n'avait cessé de lui dire. Ils discutèrent , tentant de se rassurer l'un l'autre et elle finit par lui dire qu'elle voulait vivre ses derniers instants blottie entre ses bras. Les larmes aux yeux, il enleva ses bottes, sa tunique et son pantalon avant de soulever les draps et de s'y glisser. Il entoura sa bien-aimée de ses bras et l'attira à lui. Il caressa sa peau douce durant le reste de la nuit en craignant le moment où le souffle chaud de la respiration de xxxxxx allait cesser de chauffer son torse. Mais ce moment fini par arriver, lorsqu'elle laissa échapper son dernier soupir et que son corps se détendit, Daïguren la serra de toutes ses forces, persuadé qu'il pouvait retenir la vie en faisant ce geste. Il pleura durant de longues minutes tout en continuant de caresser le corps sans vie de sa bien-aimée, il finit par le retourner et déposa délicatement un dernier baiser sur ses lèvres encore chaudes. Il continua de pleurer et finit par s'endormir d'épuisement. Lorsque la lumière matinale le réveilla, il tenait toujours le corps de xxxxxx qui s'était rigidifié dans sa dernière position : la tête reposant sur son torse, la main gauche remontant sur son épaule, le ventre blotti contre son flanc et la jambe légèrement remontée et enroulée autour de la sienne. Il recommença à pleurer et lorsqu'il se sentit plus calme, il sortit du lit et se rhabillât avant d'aller prévenir la guérisseuse et le Seigneur Ythernys que son amour s'était éteint. La nouvelle attrista toute la cité, qui tomba dans un état de léthargie. Cependant, Daïguren ne pouvait oublier que c'étaient les mêmes créatures qui avaient par 2 fois détruit sa vie : il rassembla les guerriers qu'il connaissait le mieux et en lesquels XXXXXX avaient le plus confiance afin de réclamer le prix de la vengeance.

Avec l'accord du seigneur, ils marchèrent vers le camp gobelin que Daïguren avait repéré 2j plus tôt : arrivés aux alentours du camp, ils se dispersèrent pour pouvoir attaquer de tous les côtés en même temps. Daïguren repéra un patrouilleur, s'approcha de lui sans faire de bruit et l'égorgea sans remords. Il fit de même pour tous les gobelins qu'il rencontrait, tout en faisant attention à ne pas mettre le pied sur les soies d'araignées. Une fois qu'il eut fini, il entendit le chant de différents oiseaux : synonyme que ces compagnons avaient eux aussi terminé de leur côté. Des flèches sifflèrent alors vers les gobelins et profitant de la confusion, Daïguren se jeta sur ses adversaires, se laissant guider par la vengeance et tuant tout ce qui se trouvait sur sa trajectoire. Le carnage ne dura pas longtemps, il ne resta bientôt plus d'adversaires debout , et en regardant autour de lui, Daïguren vit qu'il avait tué bon nombre d'entre eux. Ils rentrèrent à Anerlys afin d'assister aux funérailles de XXXXXX, durant lesquelles Daïguren se remémora tous les moments qu'ils avaient passé ensembles. Alors que vient son tour de présenter ses hommages, il sortit une dague de facture rohirrique qu'il tenait de son père et déposa respectueuse l'arme étincelante qu'il avait reçu en héritage au pied de l'arbre millénaire où reposait désormais sa bien-aimée. Après la cérémonie, il retourna dans sa cabane, rassembla ses affaires et quitta la cité en regardant une dernière fois l'arbre majestueux, une dernière larme scintillant sur son visage.

Il quitta la Forêt Noire et entama une carrière de mercenaire afin de gagner sa vie et récolter des informations sur les forces qui avaient réuni les gobelins en si grand nombre, autant en ce moment qu'il y a 2 ans. La compétence de collecte d'informations qu'il développa, surtout grâce à la furtivité qu'il avait acquise chez les Elfes, lui attira l'attention des Rôdeurs qui utilisèrent régulièrement ses services pour espionner les mouvements de l'Ennemi. Durant ces 4 années d'exil et de solitude (on peut pas dire que la compagnie momentanée de ses employeurs soit vraiment une compagnie), il se fit une réputation de grand guerrier qui pouvait subitement abandonner toute défense pour se concentrer exclusivement sur l'offensive et la soif de sang. De part sa profession de mercenaire, Daïguren fût contraint de voyager beaucoup en Terre de Milieu et de participer à de nombreuses combats pour assurer sa survie et justifier son salaire. Un jour, alors qu'il dirigeait l'escorte une petite caravane de marchands à travers la Trouée des Trolls, il rencontra Naetdhyl qui voyageait seule dans ces contrées hostiles. Après lui avoir demandé quelle était sa destination, il lui proposa alors de se joindre à lui et d'aller à Bree ensembles, où elle pourrait retrouver ses compagnons, car il ne jugeait guère prudent pour une femme seule et de sa stature de voyager seule en ces terres hostiles. Il découvrit une ressemblance frappante entre cette femme et la dame qu'il avait aimé plus que tout (Jess.....no comment, c'est mon histoire, enfin celle que J'ai créé pour mon perso) et ils finirent par se lier d'amitié, encore plus en apprenant qu'ils étaient tous 2 originaires du Rohan. Malgré les grandes distances qui les séparaient en raison de leurs voyages respectifs, ils continuèrent de garder contact grâce à des échanges de lettres qu'ils faisaient parvenir aux avants-postes où ils vivaient respectivement à ce moment-là (ça te va comme ça, Jess ? Ça règle le problème de la difficulté de garder contact, ainsi que celui selon lequel je ne serait pas au courant que Naet est à Stangarde. Dans ce dernier cas, comment Daïguren pourrait-il savoir qu'il doit se rendre à Stangarde pour rencontrer l'Eored?). Dans ces lettres que Daïguren gardait toujours sur lui, Naet lui parlait régulièrement de l'Eored dont elle faisait partie et Daïguren décida qu'il était peut-être temps de renouer avec son passé et de reprendre le flambeau de ce pourquoi il avait été formé ; défendre le Rohan contre ses ennemis (et surtout buter le plus de gobelins possible..:p).




PS : je me doutes que mon BG est bcq trop long (mais au moins, j'ai déjà créé la quasi totalité de l'histoire, ce qui me permettra de ne pas improviser et de ne pas me planter par après, ça ferait pas « professionel » ^^). Donc n'hésitez pas à me me dire quelles parties doivent impérativement apparaître et quelles parties peuvent être coupées (mais conservées)/ Voilà, merci, et j'espère que cette fois , vos remarques seront bien accueillies XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 26
Localisation : Neufvilles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Ven 16 Nov - 17:59

On dirait que le début de ton BG est très ressemblant au miens. Razz Un père mort au combat, une mère morte en donnant naissance, coïncidence où tu t'es inspiré ? Cool

Sinon, oui, beaucoup. En effet, c'est long, ce que je te propose de faire, c'est de ne pas faire de candidature via le forum de l'Eored, une fois que tu pourras aller à Stangarde, amène ton perso, on fera directement un recrutement en jeu je pense et ce BG, tu pourras le mettre sur le forum dans la partie des fiches des personnages mais vu la longueur, je peux te conseiller de le séparer de différents chapitres.

Citation :
"Il découvrit une ressemblance frappante entre cette femme et la dame qu'il avait aimé plus que tout"

Une ressemblance physique ou bien de caractère ? La ressemblance physique ne se peut pas, surtout frappante, les elfes ont un physique bien particulier et sont normalement parfait, d'une beauté incomparable, le physique d'une elfe et d'une humaine ne peut être comparé. Après, sachant que Naetdhyl à grandie avec des elfes, il se peut très bien que moralement, elle ressemble à l'elfe de ton BG. Enfin, je ne suis pas sûr et Jess sera la mieux situé pour t'en informer.

Sinon, c'est vachement mieux, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire que tu comte au début mais arrivé à la partie avec l'elfe. Shocked Je suis sur que les plus sensibles laisseront glisser une larme le long d'une joue. Very Happy

Enfin voilà, j'ai pas grand chose à dire, ce que tu as écrit est probable, enfin, attention au nom de citée inventé avec des Seigneur, ... inventés et surtout avec les rituels, ... Je ne suis pas super calé en elfe, mais quelqu'un pourrait sans doute te faire des remarques sur ça.

Enfin voilà, à pars le fait qu'il y a toujours des petites fautes, je n'ai rien à redire, preuve que c'est beaucoup mieux.

Citation :
(Jess.....no comment, c'est mon histoire, enfin celle que J'ai créé pour mon perso)

P.S. : Quand tu crée une histoire, incluant un lien avec un autre personnage, le joueur de ce personnage aura toujours son mot à dire, si maintenant Jess te dit qu'elle ne veut pas si ou ça concernant son perso, tu n'auras pas le choix et tu devras tenir en compte ce qu'elle te dit. Même si ce que tu demande n'est pas vraiment un énorme truc, la phrase et surtout comme tu l'as formulée pourrait être mal prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Utile à la communauté
Utile à la communauté
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 30
Localisation : Somzée et Ixelles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Ven 16 Nov - 18:58

Je t'ai déjà répondu par mail, mais je vais remettre mes réflexions ici tout de même, histoire d'en faire par à tout le monde ^^


Beaucoup mieux Wink Archi long par contre, mais tu l'as dis à la fin. Wink pour moi, je dirai d'enlever toute la partie sur les elfes. Tu peux mentionner qu'il est aller chez eux. Mais garder "secret cette partie" on pourra t'interroger là dessus :p Ca fera du rp discussion-tirage d'information-éventuel super questions aux parties de Dés-...

ya juste quelques points qui me font grimacer, mais peut être parce que non habituel pour moi (ou parce que je ne connais pas. En soi, je ne suis pas une science infuse dans le monde Tolkien. J'ai les livres, je dois encore trouver le temps de les lire):

- j'ai toujours vu les gobelins sur des ouargues. Ce sont aussi des animaux silvestres (tu en trouvera plein en foret noire, crois moi :p) J'en ai jamais vu sur des araignées par contre. Ceci dit... je connais Tolkien par les films aussi

-Relation avec un elfe: on ma toujours dis que c'était archi rare. Mais bon, j'en connais pas plus à ce niveau là... donc je vais me taire. Je sais qu'ils aiment rester entre eux, qu'ils sont très conservateurs, hautains, casse bonbon à leurs heures perdues. Totor pourra mieux te répondre que moi Wink

-Pour ce qui est de lettres et de la rencontre avec Naet: aucun souci, c'est beaucoup plus probable comme ça et ça tient la route. Cependant, elle passe pas mal de temps sur les routes (bah vi, elle a accompagné les chariots de bouffe pour Stangarde) et donc, elle n'a pas su envoyer de lettres assez souvent.

-La raison pour laquelle il veut entrer: beaucoup mieux. Tu rentres de ton propre chef et non pas parce qu'untel te la demandé.

Pour répondre à la réflexion de totor sur la ressemblance: Naet n'a pas vécu au même endroit et que je me souvienne, il y a des différences entre Falathlorn et La fôret noire (enfin, d'après ce que j'ai entendu). Elle allait de temps à autre à Fondcombe, mais bon, elle n'y est pas restée 1 an jour pour jour.
Donc quelques ressemblances de caractères, mais pas physique. Et puis....elle a toujours ses oreilles rondes et n'a pas un physique parfait, impeccable,... bref, c'est pas Arwen x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totor
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 26
Localisation : Neufvilles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Ven 16 Nov - 19:10

Pour le point sur les araignées, je me suis aussi demandé mais n'ait rien dit et j'ai fait des recherches, rien en question au seigneur des anneaux, par contre, il existe bien des araignées qui sont montées dans Warhammer, mais bon. Razz Je pense que le point sur les araignées peut être sensibles, du fait que dans le film, on voit bien que l'araignée géante (dont je ne sais plus le nom) n'est pas vraiment copine copine avec les gobelins. Mais, quand on y réfléchit, c'est probable, quand tu vois tout ce qu'apprivoisent les orques, ...

Pour ce qui est des elfes, tout ce qu'il dit est probable, leur amour est caché, il n'y a apparemment aucun rapport sexuel entre l'elfe et Daïguren (où ce n'est pas précisé ert je ne veux pas que ca le soit ! Mais bon, si dans ta tête ils en ont eu, je précise) donc, je ne vois pas où est le problème, les elfes montrant leur amour qu'en privé, faisant l'amour que pour avoir des enfants. Enfin, tout cela se peut, même si le sujet est sensible.

Oui, comme dit Jess, tu peux cacher certaines parties que l'on découvrira sur ton personnage en l'interrogeant, bien qu'il doit y en avoir encore beaucoup à raconter.

Plus qu'à uper et de venir à Stangarde.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Utile à la communauté
Utile à la communauté
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 30
Localisation : Somzée et Ixelles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Sam 17 Nov - 11:49

Ok, au moins j'ai appris une chose ^^ je savais que c'était un sujet sensible pour les elfes, mais sans plus Razz

Pour ce qui est de Stangarde, il y est déjà ^^ Enfin, il a le point de repère et il a réussi à y aller tout seul, sans escorte (bah oué, j'étais plongée dans mes quêtes hier, surtout avec un certain cendre casse bonbon et une ville qui ne veut plus d'elle Sad bande d'hypocrite!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Survivant!
Survivant!
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 27
Localisation : Namur/Brest

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Sam 17 Nov - 15:07

-Ok pour les ressemblances de caractère, ça me suffit (bien que j'aurais aussi préféré quelques ressemblances physiques mais bon).

-Alors apparement, vous avez l'air de bloquer sur le point des araignées XD donc je vous explique: dans le jeu "Seigneur des Anneaux: Bataille pour la Terre du Milieu II" on peut jouer la faction des gobelins, qui peut produire des araignées moyennes ainsi que des géantes (PS: la big araignée des montagnes du Mordor s'appelle.........Arachne :p) qui sont montées par des gobelins armés de lance ou d'arc (ce qui constitue la principale unité de cavalerie gobeline). Les ouargues, quant à eux, sont réservés à la faction d'Isengard. Par contre, y a un point qui me fait bondir dans le jeu: LES GOBELINS ET LES ORQUES NE FONT PAS PARTIE DE LA MEME ESPECE!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ils sont totalement diffèrents, tant au point de vue physique que psychologique. Et à ceux qui me diraient que Samoumane à réussi à créer des Ourouks (chimères à base de gobelin et d'orques; et que pour faire un hybride, les 2 espèces doivent être proches génotypiquement), il ne faut pas oublier que Saroumane est un mage et que Sauron est un puissant mage maléfique qui a sûrement transmis son savoir à Saroumane dans ce but (cfr le jeu "Seigneur des Anneaux: La Guerre du Nord")

-Sinon, oui je suis déjà à Stangarde et je peux m'y tp qd vous voulez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jess
Utile à la communauté
Utile à la communauté
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 11/04/2011
Age : 30
Localisation : Somzée et Ixelles

MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   Lun 19 Nov - 23:06

=> AVANT QUE Silf ne se fâche... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Daïguren   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Daïguren
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les survivants de l'Aurore :: Seigneur des Anneaux online :: Présentation des personnages-
Sauter vers: